Warning: Declaration of PLL_Walker_List::walk($elements, $args = Array) should be compatible with Walker::walk($elements, $max_depth, ...$args) in /home/customer/www/nouvini.com/public_html/wp-content/plugins/polylang/include/switcher.php on line 222
 

Carnet de route – POPULATION ET RELIGION

Si tous les habitants de la Thaïlande sont des Thaïlandais, tous ne sont pas d’origine THAÏ. Les Thaïs appartiennent à une famille ethnique dont les différentes tribus venues de Chine, de Birmanie et du Laos.

 

Les Chinois, (environ 3 millions, le plus souvent assimilés) la population, ont acquis la nationalité Thaïlandaise. Des minorités montagnardes se sont installées dans le massif du Nord. On compte également 100 000 Mon (premiers habitants du pays avant l’arrivée des Thaïs) dans la plaine centrale et quelques Khmers à la frontière Cambodgienne.

 

La culture de la Thaïlande est profondément imprégnée par le bouddhisme theravâda, religion officielle et pratiquée par presque toute la population (4 % de musulmans et moins de 1% de chrétiens). Une grande part des arts, peinture, sculpture, architecture, danse et musique subit cette influence et est au service des représentations traditionnelles du bouddhisme et de ses dérivés. Conformément aux enseignements de Bouddha, les moines pratiquent l’ascétisme. Tous les matins, ils vont chercher leur nourriture auprès des habitants et des commerçants vers 6 h du matin.

 

Le Bouddhisme Theravâda est la forme la plus ancienne de la doctrine du Bouddhisme. On l’appelle (le petit véhicule) dans ce sens que l’adepte de Bouddha peut atteindre le Salut sans l’intermédiaire d’un rédempteur ou d’une grâce venant de l’extérieur, mais uniquement en suivant la doctrine. Ceci n’est possible que pour les moines qui suivent ces préceptes de près.

 

On observe aussi une grande pérennité des croyances animistes. Elles se manifestent dans la croyance aux amulettes magiques et dans le culte domestique rendu aux « esprits du lieu » (chao thi), auxquels sont consacrées les maisons des esprits, petits édicules présents devant les habitations ou magasins (quand cela est possible) et que les Thaïs remercient ou prient tous les jours s’ils le peuvent par des offrandes (des colliers de fleurs et de la nourriture).

 

En Thaïlande, on parle « des cultures » plutôt que de « la culture », à savoir : culture bouddhique, culture profane traditionnelle et culture musulmane. Les musulmans vivent dans le sud du pays, sur la péninsule, près de la frontière avec la Malaisie, dans les trois provinces de Pattani, Yala et Narathiwat.

 

 

 

EN RÉSUMÉ

  • Attention, les personnes résidant en France mais de nationalité étrangère peuvent avoir besoin d’un visa.
logo

BON VOYAGE !

Vous avez enfin posé vos congés ?